Violences faites aux femmes : une fâcheuse coïncidence en Seine et Marne !

L’actualité dresse un constat terrible des violences faites aux femmes : les féminicides sont au nombre de 70 depuis le 1er janvier, voire plus au regard de drames récents.
Or, nous avons appris cette semaine que le Relais de Sénart/ Paroles de femmes ne bénéficierait d’aucune subvention de l’Etat cette année au titre du Fond Intercommunal de Prévention de la Délinquance, contrairement aux années précédentes !
Ce centre d’hébergement pour femmes (et leurs enfants) victimes de violence fait un travail remarquable depuis plusieurs années dans notre secteur.

À l’origine de sa création, j’ai toujours été attentive à son fonctionnement et à ses besoins : c’est pourquoi je n’ai pas hésité à interpeller les services de la Préfecture de Seine-et-Marne sur cette situation aberrante. Mes collègues maires de Sénart en ont fait de même bien sûr.
blog 2Le gouvernement ne peut pas, d’un côté, affirmer son engagement pour lutter contre ces crimes bien particuliers et récurrents, et de l’autre retirer son soutien à des associations qui font avec compétence un travail de terrain efficace !
Nous saisirons la préfète de Seine-et-Marne, et s’il le faut Marlène Schiappa en charge au gouvernement de l’ Égalité entre les femmes et les hommes pour que cette décision scandaleuse soit corrigée.
Entre incompréhension et colère, je veillerai à ce que cette injustice soit réparée et j’exprime tout mon soutien aux membres de l’équipe du Relais.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s