Motos-cross et sécurité publique

Contraste… en cette fin d’été, c’est le mot qui me vient à l’esprit.
En effet, sur fond de rentrée scolaire sereine et de forum des associations réussi, on pourrait penser que la vie à Moissy-Cramayel est plutôt agréable.
Hélas, des individus violents et immatures pourrissent notre quotidien depuis maintenant plusieurs  semaines : je veux parler bien sûr des rodéos en motos.
image2
Liées  au beau temps, ces pratiques illégales reviennent régulièrement chaque année, mais cette fois-ci l’ampleur du phénomène est inquiétante.
Ivres de vitesse, provocateurs , inconscients , quelques jeunes hommes affrontent avec excitation ceux qui tentent de les empêcher ou même simplement de les raisonner.
Que faire ?
Exaspérés, les habitants interpellent la mairie : que fait la maire ?!
Je dois dire ici que, même si les interpellations ,sur les réseaux sociaux par exemple ,sont parfois désobligeantes, les échanges organisés sur rendez-vous avec moi-même ou les services de la mairie sont toujours courtois.
En effet chaque citoyen comprend bien les difficultés à enrayer ces agissements, je n’y reviendrai pas.
Au cours de l’été, j’ai donc interpellé avec de plus en plus de vigueur les responsables de l’ordre public : pression sur le commissaire ( message : faire de Moissy une priorité pour lutter contre ces incivilités dangereuses ) et saisine du préfet de Seine-et-Marne et de la procureure de la République de Melun.
En effet, l’échelle des peines infligées par les magistrats semble hors de proportion avec la gravité des faits. Par ailleurs notre commissariat a besoin de plus d’effectifs : il ne faut pas oublier que la priorité est la lutte contre le terrorisme, nous le comprenons tous, et c’est pourquoi il faut encore plus de policiers pour une circonscription vaste et complexe comme la nôtre.
Ces appels à l’aide seront ils entendus ?
En tout cas, je constate ces derniers jours que de nombreuses interpellations ont lieu, que les verbalisations  » tombent  » et frappent les délinquants  au porte-monnaie , que de plus en plus de motos sont saisies et mises en fourrière, que les gardes à vue se multiplient .
Par conséquent je m’autorise un optimisme prudent et m’engage à organiser une réunion publique avec la police nationale et la justice afin de répondre à vos légitimes inquiétudes.
Rendez vous donc le 13 octobre prochain à la Roseraie à 20h30 pour faire le point et identifier les mesures qui nous épargneront une situation aussi difficile l’an prochain.

Bon courage à toutes et tous,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s